desktop_header

Formations professionnelles

«Brasseur»

Ceux qu’on appelait naguère les «brasseurs» sont formés depuis 2001 dans le nouveau domaine professionnel «Technologue en denrées alimentaires (TDA)». Les apprenants suivent une formation très large dans la production industrielle de denrées alimentaires dans un secteur d’activité spécialisé. Dans le cas des futurs brasseurs, l’accent est naturellement mis sur la bière. Les apprentis de langue française présentent leurs examens au centre de compétence de Grangeneuve (FR), les apprentis de langue allemande, à celui de Wädenswil.

L’Association suisse des brasseries organise divers cours (cours interentreprises, etc.) et des activités de formation continue pour les apprentis. Ces cours passionnants ouvrent les horizons des futurs brasseurs et favorisent l’échange entre les apprentis des différentes entreprises :

Cours d’introduction au brassage

Cours d’introduction au brassage pour les apprentis

Début janvier, les jeunes de première année de la filière CFC de technologue en denrées alimentaires, domaine spécifique bière, ont suivi le cours d’introduction dans le laboratoire d’apprentissage flambant neuf de l’ASB à Rheinfelden. Durant la semaine de cours, les futurs brasseurs et brasseuses ont découvert les principales phases de l’art du brassage sous l’angle aussi bien théorique que pratique.

La Suisse manque de brasseurs ! Un grand nombre de postes de brasseur proposés en Suisse trouvent difficilement preneur sur le marché local. L’Association suisse des brasseries (ASB) veut parer à cette pénurie et s’est donc fixé pour objectif de faire mieux connaître la formation de brasseur en Suisse et de la rendre plus attrayante. À cette fin, elle a mis en place un laboratoire d’apprentissage à l’intention des apprentis technologues en denrées alimentaires, domaine spécifique bière (CFC), qui permet aux jeunes de découvrir les grandes lignes de l’art du brassage à petite échelle. Ce laboratoire a vu le jour grâce au généreux soutien de Feldschlösschen et de Coop, qui ont fait don à l’ASB du produit des ventes de la « Feldschlösschen Kristallweizen », une bière blanche créée et brassée par quatre apprentis.

Ainsi, 11 apprentis se sont retrouvés un lundi matin début janvier chez Feldschlösschen à Rheinfelden pour le premier cours interentreprises de leur apprentissage. Ils ont été accueillis par Christoph Lienert, directeur adjoint de l’ASB, Daniel Grimm, maître d’apprentissage, et Stéphane Quellet, formateur chez Feldschlösschen. Daniel Grimm s’est félicité de la mise sur pied de ce premier cours avant de démarrer immédiatement avec l’enseignement. Dès le premier jour, les apprentis ont lancé un maltage test et ont eu un aperçu des matières premières utilisées pour le brassage. Après une visite de l’imposante brasserie Feldschlösschen, ils ont enchaîné avec la première partie du programme annexe : réunis autour de la table pour le repas du soir, les participants ont beaucoup parlé et philosophé sur la bière.

Le deuxième jour, l’accent a été mis sur les aspects pratiques du brassage. Sous la direction de l’enseignant, les apprentis ont pu brasser leur propre bière par groupe de deux. Chaque groupe disposait de sa propre installation, qui permet d’observer tout le processus du brassage d’autant mieux qu’il se déroule à petite échelle. Après l’adjonction des levures et le début de la fermentation, les premières phases du brassage étaient terminées. Les jours qui ont suivi, les apprentis n’ont pas chômé. Ils ont contrôlé régulièrement le déroulement de la fermentation de leur bière, mais ont aussi découvert maints autres aspects de l’art brassicole, des procédés biochimiques à l’hygiène, en passant par l’histoire de la bière et de l’art brassicole, le stockage, la filtration, les exigences faites au brasseur, etc. En soirée, le programme annexe leur a notamment réservé une intéressante visite guidée de la brasserie bâloise Fischerstube ainsi qu’une conférence de Christoph Lienert sur le secteur brassicole en Suisse.

Au terme de la semaine de cours, les apprentis sont rentrés chez eux fourbus, mais forts d’un savoir fraîchement acquis et avec la perspective de pouvoir appliquer leurs nouvelles connaissances non seulement dans leur entreprise, mais encore en malterie, à l’occasion du stage prévu dans le cadre de la formation. Toujours par groupe de deux, les apprentis poursuivent en effet leur formation par une semaine à la malterie Durst Malz à Gernsheim (D), où ils découvrent essentiellement la facette pratique de l’activité du malteur.

Stage en malterie

Excursion de houblon

Le brassage d'une bière

Cours sur l'open bar et les systèmes de bar

Le brassage d'une bière pour l'ouverture de la saison de la bière avant le Journée de la bière suisse

À l’issue de l’apprentissage, les diplômés reçoivent un certificat sur lequel l’ASB confirme qu’ils peuvent s’appeler brasseurs.

Liste des places d’apprentissage

Une liste des places d’apprentissages est disponible sur le site Web des technologues en denrées alimentaires. La liste comprend toutes les brasseries qui forment des apprentis : Liste des places d’apprentissage

Pour de plus amples informations:
www.lebensmitteltechnologe.ch ou prenez contact avec:
Arbeitsgemeinschaft Lebensmitteltechnologen – Communauté de travail (TDA) 
Effingerstrasse 6A, case postale, 3001 Bern
Téléphone: 031 529 50 80, fax 031 529 50 51

«Praticien/ne en denrées alimentaires AFP»
(formation initiale de 2 ans)

Quel est le point commun entre le sucre, l’eau, les pommes, le houblon, les fèves de cacao, et la poudre d’ail? Ce sont des matières premières qui entrent dans la composition des mets et des boissons. Les praticiens en denrées alimentaires les utilisent pour fabriquer les jus de fruits, les petits pains, les glaces, les confitures, le café et le gâteau aux noix qu’on achète dans le commerce.

A l’heure actuelle, de nombreuses denrées alimentaires sont fabriquées à l’aide de grandes installations automatisées qui, avant l’emballage, mélangent, concassent, chauffent ou concentrent. Les praticiens en denrées alimentaires participent à la conduite de ces machines, à la surveillance des processus de production et au contrôle des produits finis. Ils veillent en particulier à l’hygiène et à la sécurité.

Si vous aimez travailler avec des denrées alimentaires et des équipements techniques, la formation en deux ans de praticien en denrées alimentaires pourrait être exactement ce que vous recherchez.

Pour de plus amples informations:
Description du métier Praticien/ne en denrées alimentaires AFP ou prenez contact avec:
Arbeitsgemeinschaft Lebensmitteltechnologen – Communauté de travail (TDA) 
Effingerstrasse 6A, case postale, 3001 Bern
Téléphone: 031 529 50 80, fax 031 529 50 51