desktop_header

Newsletter de l’ASB: LE BRASSIN

Deux nouvelles brasseuses et dix nouveaux brasseurs pour la Suisse

Le 8 juillet 2022, 12 jeunes professionnels qui ont passé avec succès les examens d’apprentissage de brasseur se sont vu remettre leur diplôme de l’Association suisse des brasseries. Au fil des trois dernières années, ils ont appris le métier sous tous ses aspects en partant de la base pour décrocher leur CFC de technologue en denrées alimentaires spécialisé dans le domaine de la bière. Christoph Lienert, directeur adjoint de l’Association suisse des brasseries, s’est déclaré heureux et fier d’honorer les deux nouvelles brasseuses et les dix nouveaux brasseurs en herbe. Les frais émoulus apprentis mettront en pratique leurs connaissances dans des brasseries de toutes tailles pour enrichir leur bagage et perpétuer la tradition millénaire du brassage avec professionnalisme.

Au cours des trois dernières années, les 12 nouveaux brasseurs ont appris les ficelles du métier en suivant la formation de technologue en denrées alimentaires, domaine de spécialisation bière, sanctionnée par un certificat fédéral de capacité (CFC). Cette formation professionnelle initiale est structurée en trois volets : formation pratique en brasserie, formation théorique à l’école professionnelle Strickhof à Wädenswil (pour les élèves de Suisse romande, l’école se trouve à Grangeneuve) et cours interentreprises consacrés aux thématiques bases du brassage, culture du houblon, maltage, brassin-test et débit.

À la suite de l’obtention de leur CFC, les frais émoulus brasseurs se sont vu remettre aujourd’hui le diplôme de brasseur par Christoph Lienert, directeur adjoint de l’Association suisse des brasseries. « Le diplôme de brasseur figurera à n’en point douter en bonne place à côté du certificat fédéral de capacité dans le dossier des jeunes brasseurs », a déclaré Christoph Lienert.

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles seuls 10 à 15 apprentis commencent chaque année leur formation de technologue en denrées alimentaires CFC, domaine de spécialisation bière. Avant de commencer leur apprentissage, de nombreux jeunes ne savent tout simplement pas que le métier de brasseur de bière est une formation intéressante et tournée vers l’avenir. Afin que les jeunes puissent se faire une idée de la formation, l’Association suisse des brasseries a publié une vidéo explicative sur l’apprentissage de brasseur de bière. Vous trouverez de plus amples informations sur le site suivant : www.formation.biere.swiss

Bien que notre pays compte quelque 1300 brasseries soumises à l’impôt sur la bière, seul un petit nombre d’entre elles disposent des infrastructures et de l’organisation nécessaires pour assurer un apprentissage de trois ans conforme à l’ordonnance sur la formation professionnelle et au plan d’enseignement. « Il n’empêche que l’Association suisse des brasseries s’est clairement fixé pour objectif de faire plus largement connaître la profession de brasseur et de veiller au transfert des savoirs professionnels de l’art millénaire du brassage », résume Christoph Lienert concernant le défi qui consiste à former suffisamment de professionnels.

Les nouveaux brasseurs et leurs entreprises de formation :

  • Florian Aufdenblatten (Zermatt Matterhorn Brauerei AG, Zermatt)
  • Stephan Debrunner (Grünenmatt)
  • Endo Federli (Sonnenbräu AG, Rebstein)
  • Kian Germann (Doppelleu Boxer AG, Winterthour)
  • Dominic Glauser (Öufi Brauerei, Soleure)
  • Marc Hirschi (Doppelleu Boxer AG, Winterthour)
  • Marion Koch (RAMSEIER Suisse AG, Hochdorf)
  • Cyril Kummer (Rugenbräu AG, Interlaken)
  • Jachym Mazacek (Feldschlösschen Getränke AG, Rheinfelden)
  • Karim Mourad (Sudwerk AG, Pfäffikon ZH)
  • Antonia Näf (Soorser Bier AG, Sursee)
  • Andrin Zollet (Brauerei Schützengarten AG, St-Gall)

Les brasseries Öufi Brauerei et Brauerei Thun rejoignent l’ASB

Le 19 mai 2022, l’assemblée générale de l’Association suisse des brasseries (ASB) a accueilli deux nouvelles brasseries en son sein : Öufi Brauerei (Soleure) et Brauerei Thun AG (Thoune). Avec l’admission de ces deux nouveaux membres, l’effectif de l’association a doublé au cours des sept dernières années. L’assemblée, sous la direction de son président, Nicolo Paganini, conseiller national, s’est déroulée à Wettingen (AG), dans les locaux de la brasserie LägereBräu AG.

Doublement du nombre de membres

Les membres de l’ASB, dans une décision prise à l’unanimité, ont accueilli les brasseries Öufi Brauerei et Brauerei Thun AG dans leurs rangs. Le conseiller national Nicolo Paganini, président de l’ASB, s’est félicité de ces adhésions et a souhaité une cordiale bienvenue aux nouveaux membres. « Avec l’admission de ces deux nouveaux membres, l’ASB a doublé son effectif au cours des sept dernières années. J’en suis particulièrement heureux, car c’est aussi un signe de la qualité du travail fourni par l’ASB pour ses membres. Une association forte est très importante en ces temps incertains », analyse Nicolo Paganini.

La partie statutaire de l’assemblée générale a été suivie par un repas brassicole dans l’espace gastronomique de LägereBräu, puis d’une visite de la brasserie.

Brève présentation des nouveaux membres de l’ASB

Öufi Brauerei, Soleure

À la fin du siècle passé, Alex Künzle n’en pouvait plus de vanter sans cesse les mérites de l’eau et de boire de la bière. Il rend alors son tablier de responsable des ventes d’eaux minérales pour enfiler celui de brasseur, en mettant sur pied une infrastructure flambant neuve à Soleure. La Öufi Brauerei, ainsi nommée en référence au 11, « nombre magique » de la ville de Soleure, a ouvert précisément le 11.11.2000 et fait depuis pour ainsi dire partie du paysage de la cité. Le statut est indéfiniment acquis en 2015, avec la mise en service de la nouvelle brasserie, dotée d’une halle de brassage de 30 hl et de sa propre chaîne d’embouteillage. La « famille » rassemblée autour d’Alex Künzle, par ailleurs père fondateur des fameux « Solothurner Biertage », brasse aujourd’hui plus de 40 spécialités de bière.

Brauerei Thun AG, Thoune

La Brauerei Thun AG, fondée par des gens du lieu, produit une grande diversité de bières artisanales de haute qualité depuis le 7 décembre 2017. L’entreprise bénéficie d’une solide implantation locale grâce à un large actionnariat recruté à Thoune et dans la région. Directeur et responsable des finances, Philipp Schmutz dirige les destinées de cette jeune brasserie qui monte et se rattache à la tradition brassicole locale du siècle passé en s’imposant comme la plus grande et la plus importante brasserie de la région.

Les produits de la Brauerei Thun AG convoquent un art brassicole consommé, une qualité sans concession, une implantation locale, de la joie de vivre et les standards entrepreneuriaux et éthiques les plus élevés. Les actionnaires de la brasserie portent activement les idéaux défendus par l’enseigne et forment un réseau important dans la région de Thoune.

Tous les membres de l’Association suisse des brasseries